dimanche 3 avril 2011

1ère FIV (2 de 4): La ponction, la déception et l'attente...

Juillet 2010: Après 2 semaines de stimulation, c'est enfin le prélèvement!

Malheureusement, le matin du prélèvement, on me confirme que mon taux d'estradiol est dans le plafond et qu'ils annulent mon transfert. Les embryons créés aujourd'hui seront congelés. Je suis triste, mais je ne peux rien y faire. L'Homme va donc faire son don (!!) pendant que j'enfile la toujours magnifique jaquette-bleue-les-fesses-à-l'air de l'hôpital. J'attend mon tour, branchée à mon soluté, quand l'alarme de feu se déclanche: il faut évacuer l'hôpital. Ben là, c'est le boutte du boutte, je peux pas y croire! En plus, je me suis injectée mon médoc qui déclanche l'ovulation il y a 36 heures. On ne peut pas remettre la procédure à plus tard: c'est maintenant ou je perds mes 24 follicules. Finalement, l'alarme arrête et on peut poursuivre. Fiou!

Bilan du prélèvement: 22 follicules dont 11 matures. À l'époque, je ne savais pas trop si c'était bon ou non. Aujourd'hui, je sais que c'est une super récolte. Je retourne au travail le lendemain mais c'est une mauvaise idée. J'ai les ovaires gros comme des pamplemousses et j'ai tellement mal au ventre que je marche pliée en deux comme une p'tite vieille. En plus, je dois caler 2 litres de Gatorade par jour pendant toute la semaine qui suit (il semblerait que ça aide à éviter les complications liées à l'hyperstimulation). Je peux-tu vous dire que je suis pus capable de juste sentir ou voir une bouteille de Gatorade, même un an plus tard!

On reçoit l'appel tant attendu de l'embryologiste et c'est la catastrophe: sur les 11 ovules, on n'a aucune fertilisation. Aucun embryon n'a été conçu. Quand on en parlera à Dr. D. plus tard, il nous dira qu'il n'y a pas d'explication: est-ce les spermato de l'Homme qui n'ont pas ce qu'il faut pour pénétrer l'ovule ou est-ce mes ovules qui ont la coquille trop dure? Mystère! L'embryologiste nous propose de faire l'ICSI d'urgence. Cette méthode consiste à faire pénétrer un spermato de force dans l'ovule à l'aide d'un instrument. On sait déjà que nos chances ne sont pas super bonnes à ce moment-ci. Les ovules et les spermato ont déjà 24 heures de vie à l'extérieur de nos corps. Mais, évidemment, on accepte la proposition.

Ce week-end là, on part en camping. Mauvaise idée encore une fois. J'attends quotidiennement l'appel des embryologistes. Dans le fond du bois, la réception du cellulaire de l'Homme est ordinaire et le fait que l'embryologiste parle très peu anglais et pas du tout français complique chaque discussion. Mais on comprend que sur 11 ovules, l'ICSI a donné 3 embryons dont 2 qui n'ont malheureusement pas survécu aux 24 premières heures.

Nous avons donc un seul embryon qui sera immédiatement congelé en attendant que mon corps se remette de l'hyperstimulation. Commence alors l'attente...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire